Le parfum que Brigitte Macron emprunte à son président de mari

Le parfum que Brigitte Macron emprunte à son président de mari

Si les parfums des présidents sont un des secrets bien gardés de la République, le 10 février, on en apprenait un peu plus : BFMTV avait invité sur son plateau Ava Djamshidi, la coauteure d’une biographie consacrée à Brigitte Macron et sortie le 31 janvier intitulée Madame la Présidente (Éditions Plon) ainsi que la chroniqueuse politique Catherine Nay.

Cette dernière a alors déclaré à propos des Macron : «C’est un vrai couple. Il y a dans ce livre un détail intime qui dit beaucoup de leur relation. Quand son mari part en voyage, pour le remplacer, elle se parfume avec son parfum. Elle se met de l’Eau Sauvage».

Concernant le choix de l’effluve en elle-même, ce classique de la maison Dior en dit aussi long sur le caractère du président. Cet hespéridé a la réputation d’être à la fois élégant, simple, frais et viril avec ses notes de bergamote, de fleurs et de chypre.

Si chez les Macron, l’odeur du pouvoir fleure bon l’Eau Sauvage, donc, François Mitterrand, ce grand lecteur, portait L’Eau d’Hadrien d’Annick Goutal, un universel apprécié des hommes comme des femmes et inspiré par Les Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar.

Une fragrance qui était aussi l’une des senteurs fétiches de Lady Diana, Catherine Deneuve, Madonna et Isabelle Adjani.

Plus récemment, en 2015, François Hollande recevait des enfants à l’Elysée pour les 10 ans de la chaîne Gulli.

Une petite fille le complimentait alors sur son odeur. Et nous de découvrir lors de la retransmission de la rencontre que le compagnon de Julie Gayet ne se parfume pas, préférant les effluves sobres du savon.

Enfin, Nicolas Sarkozy arbore Pour un Homme de Caron, comme le faisaient James Dean, Serge Gainsbourg, François Mitterrand, Johnny Hallyday. Et il paraîtrait que comme pour Brigitte, Carla Bruni n’hésite pas à lui emprunter.

Et si, comme dans l'Égypte antique, les femmes régnaient sur le monde ?