Comment se brossait-on les dents avant l’invention de la brosse à dents?

photo brosse a dents et dentifrice

Histoire de l’hygiène dentaire  existe depuis l’antiquité.

L’hygiène dentaire a parcouru un long chemin depuis l’époque des cure-dents imbibés de vin et du rince-bouche à l’urine, que l’on utilisait autrefois pour désinfecter la bouche et blanchir les dents.

Certains des plus anciens artefacts sur le nettoyage des dents que les archéologues ont découverts sont d’anciens cure-dents, des outils dentaires et des descriptions écrites de soins dentaires datant de plus de 2 500 ans.

Le célèbre médecin grec Hippocrate fut l’un des premiers à recommander le nettoyage des dents avec un dentifrice essentiellement sec, appelé poudre de dentifrice.

Hygiène dentaire dans l’antiquité

Prix: EUR 47,99
Ancien prix: EUR 70,00
Les textes anciens chinois et égyptiens conseillaient de nettoyer les dents et d’éliminer les caries pour préserver la santé.

Parmi les premières techniques utilisées dans ces cultures, citons la mastication d’écorce ou de bâtons aux extrémités effilochées, de plumes, d’os de poisson et de piquants de porc-épic.

Ils utilisaient des matériaux comme l’argent, lejade et l’or pour réparer ou décorer leurs dents.

Les habitants de la péninsule arabique, de l’Afrique du Nord et du sous-continent indien se lavaient les dents avec des bâtonnets à mâcher fabriqués à partir de l’arbre de Salvadora persica. Ils s’appellent miswak. Les Européens se lavaient les dents avec des chiffons roulés dans du sel ou de la suie.

Croyez-le ou non, au début des années 1700, un médecin français, Pierre Fauchard, conseilla aux gens de ne pas se brosser les dents. Et il est considéré comme le père de la dentisterie moderne ! Au lieu de cela, il a encouragé le nettoyage des dents avec un cure-dent ou une éponge imbibée d’eau ou de cognac. À la fin des années 1700, l’anglais William Addis fut le premier à vendre des brosses à dents à grande échelle. Il a eu l’idée après avoir fabriqué une brosse à dents en poils d’os et d’animaux en prison.

L’ancêtre des dentifrices

Avant la création du dentifrice moderne, les pharmaciens mélangeaient et vendaient de la crème ou de la poudre pour les dents. Les premières poudres pour dents étaient fabriquées à partir d’éléments abrasifs, tels que du talc ou des coquillages broyés, mélangés à des huiles essentielles, telles que l’eucalyptus ou le camphre, censés combattre les germes.

Leurs saveurs provenaient des huiles de cannelle, de girofle, de rose ou de menthe poivrée. Beaucoup contenaient d’autres produits chimiques tels que l’ammoniac, la chlorophylle et la pénicilline. Ces ingrédients combattent les bactéries productrices d’acide qui peuvent causer la carie dentaire et la mauvaise haleine.

Dès les années 1900, les enfants d’immigrants aux États-Unis ont appris l’hygiène buccale comme un moyen d’aider à « s’américaniser ». Les usines ont examiné et nettoyé les dents de leurs travailleurs pour les empêcher de rater un travail en raison de maux de dents. Le brossage quotidien des dents est devenu plus courant grâce à la Seconde Guerre mondiale, lorsque l’armée américaine a demandé aux soldats de se brosser les dents dans le cadre de leurs pratiques d’hygiène quotidiennes.

La première brosse à dents en nylon date de 1938, suivie de la brosse à dents électrique dans les années 1960.

De nos jours, il existe des dizaines d’outils et de potions pour vous aider à garder votre bouche en bonne santé.  Il est de la plus haute importance de se laver la bouche tous les jours, quelle que soit la méthode choisie. Sauf qu’il vaut mieux que vous restiez à l’écart du rince-bouche à l’urine.

 

source

Comment rétrécir une chemise ou t-shirt trop grands?